Le jardin partagé des habitants de Gentilly -Val de Marne

Accueil > Gentil’tuyaux > Ficelles du jardinier > Réussir un semis presque sans frais

Réussir un semis presque sans frais

jeudi 8 mars 2012, par Annie

Les contenants

Bon principe, la récup’ !
Des boîtes à œufs, des petites barquettes plastiques, des pots de yaourts ou de fromage blanc individuels font l’affaire. Percez-les, lavez-les, séchez-les.

Le terreau à semis

Il vaut mieux un terreau spécial semis de qualité, fin et qui ne se compacte pas. Donc un terreau de tourbe blonde et brune mélangées, légère (pour l’air), qui retient l’eau (pour garder une humidité constante).
En le mélangeant à de la Vermiculite ( produit naturel à base de mica dans les jardineries), vous allégez encore le terreau et mettez toutes les chances de votre côté.

La préparation

Prenez un plateau ou une terrine d’au moins la hauteur des pots. Pliez une double feuille de journal à la dimension du plateau et mouillez-la bien au vaporisateur (celui du linge à repasser). Cela aidera à garder l’humidité.
Poser vos petits pots dessus et vaporisez-les pour avoir une surface lisse et humide.

Le semis

Souvent les semences de fleurs, de tomates, sont petites. Pour ne pas gâcher les graines (les sachets coûtent de plus en plus cher) prenez le bord du sachet ou un petit bristol plié en 2 et faites glisser vos graines sur la surface du pot une à une. C’est le seul moment délicat.
Tassez un peu avec le dos d’une cuiller et vaporisez à nouveau. Vous pouvez tamiser un peu de terreau avec une passoire fine sur le dessus.
Couvrez avec du film étirable transparent jusqu’à la levée des graines. Cela vous fera une mini serre à peu de frais avec une température et un « micro-climat » constants. Placez près d’une fenêtre. N’oubliez pas de noter ce que vous avez semé et la date.

Et maintenant, que vais-je faire ?

Vaporiser tous les jours ou 2 fois par jour. Les pots doivent rester humides, pas de soleil direct, une température constante > ou = à 20°.

Alors, au bout de 4-5 jours, une semaine ou 2 selon les semences,
un matin en vous levant, ce sera un beau moment d’émotion : les semis ont levé, les graines ont germé !

Prochaine étape : le repiquage !